L’intérêt record des options sur les bitcoins de 6,5 milliards de dollars suit le plus haut niveau jamais atteint par la CTB

L’intérêt des options sur les bitcoins a atteint un niveau record de 6,5 milliards de dollars alors que les investisseurs continuent d’augmenter leurs paris optimistes à long terme.

L’intérêt ouvert sur les contrats d’options sur Bitcoin (BTC) a atteint un nouveau sommet historique à 6,5 milliards de dollars le 17 décembre. Ce chiffre représente une multiplication par trois par rapport à il y a 90 jours et est la preuve que le marché a connu une croissance significative au cours des six derniers mois.

Les options Bitcoin totalisent l’intérêt ouvert.

Les investisseurs doivent garder à l’esprit que même si un intérêt ouvert de 6,5 milliards de dollars est un chiffre impressionnant, cela ne signifie pas nécessairement que les investisseurs professionnels sont haussiers ou baissiers.

Les options d’achat offrent aux acheteurs la possibilité de faire jouer un effet de levier sans courir le risque d’une liquidation. Quant aux options de vente, elles constituent un excellent moyen de se prémunir contre une éventuelle liquidation future. Ainsi, les deux s’ajoutent au total des intérêts en cours, comme le montre le chiffre actuel.

Un fait plus intéressant à analyser est que le profil des options dont l’échéance est fixée aux 30 prochains jours diffère complètement de celui des options à plus long terme. La hausse de 63 % de Bitcoin depuis novembre a certainement contribué à cette distorsion, car les grèves de 22 000 $ et plus n’étaient pas fréquentes.

Par conséquent, un intérêt ouvert aussi important près du strike de 16 000 $ peut s’expliquer par les niveaux du marché avant le rallye.
Les options BTC à court terme déibit ouvrent l’intérêt par un strike. Source : genesisvolatility.io

Remarquez comment, après le récent rallye, un volume décent est passé de 24 000 $ à 28 000 $, pour un total de 14 800 contrats BTC. Contrairement aux options d’achat ultra-bullish au-dessus de 32 000 $, ces options ne sont pas bon marché.

Cela signifie que quelqu’un a effectivement payé 1 200 $ pour avoir la possibilité d’acquérir Bitcoin pour 24 000 $ le 25 décembre, moins de dix jours après l’expiration. À titre de comparaison, c’est dix fois plus que l’option d’achat de 32 000 $ négociée.

Bien qu’il soit encore tôt pour comprendre comment les traders professionnels se positionnent pour l’expiration du vendredi 25 décembre, les primes payées sur ces options semblent excessives pour une période aussi courte.

Les options à plus long terme sont encore plus haussières

Une tendance très différente se dessine lorsque l’on se concentre exclusivement sur les échéances de plus de 30 jours qui favorisent les appels ultra-haussiers. Contrairement aux options à court terme, elles ne sont pas bon marché, même si elles exigent une hausse de 70 % ou plus.
Les options BTC à long terme déibit ouvrent l’intérêt par un strike.

Cette fois-ci, le strike de 36 000 $ domine, suivi par le niveau incroyablement optimiste de 52 000 $. Ces options exigent une hausse de 40 % ou plus sur 52 900 contrats BTC, pour un total de 1,2 milliard de dollars d’intérêts ouverts.

La plus grande position d’intérêt ouverte pour l’option d’achat de 36 000 $ se situe à l’échéance du 29 janvier. Celles-ci se sont échangées récemment à 690 $ la pièce, ce qui en fait un pari très risqué.

Au lieu d’évaluer l’optimisme des investisseurs en fonction du montant des options d’achat achetées, les investisseurs devraient se tourner vers l’indicateur de biais. Il faut garder à l’esprit que les options ultra-haussières sont relativement bon marché pour des échéances de 40 à 50 jours, comme le 25 janvier.

L’indicateur de biais montre que les investisseurs sont moins haussiers

Lors de l’analyse des options, l’inclinaison delta de 30 à 20 % est la mesure la plus pertinente. Cet indicateur compare les options d’achat (buy) et de vente (put) côte à côte.

Un écart delta de 10 % indique que les options d’achat se négocient à un prix supérieur à celui des options de vente plus baissières/neutres. En revanche, un écart négatif se traduit par un coût plus élevé de la protection contre la baisse, ce qui indique un caractère baissier.
Les options Deribit Bitcoin présentent un écart delta de 30 à 20 %. Source : genesisvolatility.io

Selon les données ci-dessus, la dernière fois qu’un sentiment baissier est apparu, c’était le 26 novembre, alors que la CTB a chuté de 15 %, testant le niveau de 16 200 $. Cela a été suivi d’une période d’optimisme extrême lorsque le delta de 30 à 20 % a dépassé 25.

Cet indicateur est la preuve la plus substantielle dont un trader intéressé par les produits dérivés a besoin pour reconnaître le sentiment actuel entourant les options Bitcoin. Chaque fois qu’il dépasse 15, il reflète la crainte d’une éventuelle hausse des prix de la part des bureaux d’arbitrage et des professionnels, et est donc considéré comme haussier.

Par conséquent, le récent ajustement à 10 de 15 points alors que Bitcoin a atteint un nouveau record à 23 888 $ indique un marché sain où les investisseurs ne sont pas encore devenus trop optimistes.

Les points de vue et opinions exprimés ici sont uniquement ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement les vues de Cointelegraph. Tout investissement et toute transaction comporte un risque. Vous devez effectuer vos propres recherches lorsque vous prenez une décision.